La forêt du livre – Bookstagram

Favicon de La forêt du livre sur Bookstagram
If we were vilains de M. L. Rio au éditions fibs : Chronique littéraire pour la forêt du livre
Partenariat d'affiliation

If we were vilains – M. L. Rio

If we were vilains de M. L. Rio au éditions fibs : Chronique littéraire pour la forêt du livre

Article proposé par :

profile-pic-1

Avis personnel et critique

Pour un crime dont il n’est pas l’auteur, Oliver a séjourné en prison ! Lors de sa sortie, le flic qui l’avait mis au trou il y a 10 ans lui rend visite… Il souhaite obtenir des réponses. Comme il ne l’a jamais cru coupable, il veut savoir toute la vérité ! Qu’est-ce qui a bien pu se passer 10 ans auparavant ?

Peut-on jouer la comédie dans la vie comme sur scène au risque de se perdre soi-même ?

Digne descendant de la littérature de Shakespeare

Les adorateurs et adoratrices de Shakespeare vont adorer « If we were vilains » de M. L. Rio. Ce roman en est un vibrant hommage ! Il m’est littéralement apparu en chair et en os pendant ma lecture : l’homme de dramaturgie ultime (dramaboy en langage courant), le briseur de cœur qu’il a été durant mes années de secondaire. Oui Roméo et Juliette m’ont brisé le cœur pour toujours. Parcourant ses lignes on mange Shakespeare, on dort Shakespeare, on joue Shakespeare et surtout on vie Shakespeare ! Ce livre ne pouvait être qu’une seule chose : tragique !

J’ai trouvé deux très grands points positifs dans ces pages : le mood Dark Academia et le travail des personnages principaux. La finesse de des tournures de phrases et plus globalement la plume de M. L. Rio m’a tout simplement ensorcelé !

Un roman atmosphérique bien senti

Ce récit m’a transporté dans un état d’envoûtement profond. Et pourtant, je ne le considère pas comme un coup de cœur… La raison est la suivante : La seconde moitié du livre est selon moi légèrement prévisible. Peut-être est-ce du fait de mon habitude de lecture des thrillers pour une cible plus adulte ? C’est peut-être pour cela. C’est pourquoi je ne suis pas trop rude avec ce soupçon de prévisibilité. J’ai aimé ce bouquin que je pourrais qualifier de roman atmosphérique. L’ambiance école, ami.e.s, troupe de théâtre c’était vraiment cool ! J’ai eu un très grand sentiment de proximité avec eux. Un peu comme si je faisais partie de leur bande. Comme si moi aussi j’étais élève dans cette école, je pouvais vivre les évènements aussi intensément qu’ils le peuvent.

Du fait de sa catégorisation en tant que thriller, j’aurai bien aimé retrouver plus de moments d’enquêtes. De ce fait, il y surement trop cette impression de suivre des cours avec les 7 protagonistes au détriment de l’enquête. À contrario, suivre personnages, ces acteurs, sombrant progressivement dans les stéréotypes des rôles qui leur sont attribués sur scène… Ce fut vraiment intéressant !

Un récit qui soulève de nombreuses questions…

Plus je tournais les pages, plus je me posais de question. Est-ce qu’on se connaît réellement ? Sommes-nous finalement capables des pires horreurs ? Si oui, sommes-nous intimement conscients de cette possibilité avant que nos actes horrifiques fassent surface ? Et toi à leurs places, comment aurais-tu agis ? Je n’ai aucune réponse à apporter à toutes mes questions, je pense que ce sera le cas aussi pour vous… Flippant !

La fin me laisse une fois de plus un peu perplexe. De gros soupçons m’ont accompagné durant la lecture et lorsqu’il s’est avéré que mes soupçons étaient fondés j’ai ressenti un peu de déception d’avoir tout démêlé… Le rendez-vous avec la surprise d’un plot twist final était manqué. Dommage, parce que j’ai vraiment aimé ma lecture.

Si vous l’avez déjà lu, qu’avez vous pensé de la fin ? Venez me dire sur le post Instagram !

Les points forts

– La plume de M. L. Rio
– La proximité avec les personnages
– La référence à la littérature de Shakespeare

Les points faibles

– Pas assez d’enquêtes pour un thriller
– Un plot twist final pour moi trop évident…

Partagez votre avis !

Pseudonyme*
Instagram, Blog...
Commentaire*
Aucun commentaire n'a encore été posté... Donnez votre avis avant tout le monde !

Vous aimerez aussi

Spinoza l’homme qui a tué dieu – JR Dos Santos

Vespertine Tome 1 – Margaret Rogerson

Tu as envie de parler d’un livre que tu as adoré ?
Propose nous une chronique littéraire !

Votre avis compte pour nous !

5/5
Vous appréciez la plateforme ?
Mettez 5 étoiles et votre avis
Pas encore membre ?

Rejoins les lecteurs de La Forêt du livre des maintenant !

Pile à lire : La forêt du livre sur Bookstagram