La forêt du livre – Bookstagram

Favicon de La forêt du livre sur Bookstagram
Spinoza l'homme qui a tué dieu de JR Dos Santos : Chronique littéraire de La forêt du livre
Partenariat d'affiliation

Spinoza l’homme qui a tué dieu – JR Dos Santos

Spinoza l'homme qui a tué dieu de JR Dos Santos : Chronique littéraire de La forêt du livre

Article proposé par :

PDP_FLORIAN

Avis personnel et critique

JR Dos Santos me ramène toujours sur les bancs de l’école ! Pas l’école de la république comme j’ai pu la connaître, mais l’école de la vie. Celle qui compte et vous élève. Qui vous permet de vous poser les bonnes questions. Celle qui vous permet de mieux comprendre le monde qui nous entoure et qui régie nos vies par ses lois fondamentales.

Avec son roman « Spinoza, l’homme qui a tué dieu », l’auteur s’appuie sur la vie du philosophe qui a certainement le plus marqué de son emprunte l’histoire moderne, pour transmettre ses pensées les plus marquantes ! C’est alors qu’il déroule le cheminement intérieur et la pensée du philosophe, celle qui structurera la vérité de Dieu ou de la nature et des systèmes religieux, de gouvernances et politiques contemporains.

Ce que j’aime avec JR Dos Santos, c’est qu’à l’instar de tous ces romans, que ce soit dans la saga Thomas Noronha (comme dans « La femme au dragon rouge » dont j’ai déjà parlé sur le blog) ou dans ces romans historiques comme celui-ci, il met en exergue des savoirs fondamentaux qui me permettent d’en extraire quelques principes de vie… J’ai à chaque fois l’impression de débloquer de nouvelles connaissances qui me rapprochent d’une forme de sagesse.

Pour Spinoza, tout est une histoire de raison !

Pour illustrer mes propos, mais sans trop en dévoiler, voici ce que j’ai pu en tirer : même le plus cultivé, raisonné et intelligent des Hommes peut avoir de mauvaises idées quand il est envahi par de néfastes émotions. Porté par des sentiments lui brisant le cœur, même un des plus éminents philosophes de l’histoire peut se perdre dans le jugement d’une situation qu’il aurait habituellement traité par la raison, mais laisse ses émotions prendre le dessus sur son analyse.

La raison, voilà le mot que vous allez apprendre à utiliser et comprendre à la lecture de ces 600 pages et qui encadre toute la pensée du philosophe.

Notez tout de même que ce roman n’est pas exclusivement un roman philosophique ! Au travers du prisme de la vie de Spinoza, ayant vécu au 17ème siècle, l’auteur traite également d’énormément d’autres sujets profonds et passionnants comme l’astronomie, les maladies hyper contagieuses telles que la peste bubonique ou encore les guerres et colonisation de l’époque. Le sujet dominant reste néanmoins celui annoncé : la remise en question de Dieu et des religions.

Vous l’aurez compris, si vous hésitiez à vous lancer dans la lecture de « Spinoza, l’homme qui a tué dieu » de JR Dos Santos paru aux éditions Hervé Chopin, n’hésitez plus… Vous en sortirez heureux, et grandi !

Les points forts

– Un livre qui ouvre les yeux, empreint d’érudition dont l’humanité devrait constamment s’inspirer pour vivre en harmonie avec la nature !
– Un savoir transmis au travers d’une histoire qui garde le lecteur impliqué de bout en bout

Les points faibles

– Si on a jamais réfléchis à ces problématiques, il peut être complexe de rester concentré dans les phases de démonstrations logique du personnage principal, le philosophe lui-même.

Partagez votre avis !

Pseudonyme*
Instagram, Blog...
Commentaire*
Aucun commentaire n'a encore été posté... Donnez votre avis avant tout le monde !

Vous aimerez aussi

Une belle vie – Virginie Grimaldi

If we were vilains – M. L. Rio

Tu as envie de parler d’un livre que tu as adoré ?
Propose nous une chronique littéraire !

Votre avis compte pour nous !

5/5
Vous appréciez la plateforme ?
Mettez 5 étoiles et votre avis
Pas encore membre ?

Rejoins les lecteurs de La Forêt du livre des maintenant !

Pile à lire : La forêt du livre sur Bookstagram